Les secrets du marché aux puces de Clignancourt

23
Partager :

Aux portes de Paris, précisément de Clignancourt, le marché aux puces de Saint-Ouen est la plus importante concentration d’antiquités au monde. Aux côtés des antiquaires, des boutiques de vêtements et de cadeaux se faufilent parmi les étals. Quelle est l’histoire de ce marché si populaire ? Comment est-il aujourd’hui animé ? Quels sont ses horaires ?

Le marché de puces de Clignancourt : le plus grand lieu des antiquités

Le centre Saint-Ouen est le clignancourt marché aux puces le plus célèbre de Paris. C’est aussi sans doute celui où on retrouve le plus d’antiquités au monde. Vous pouvez vraiment y trouver toutes sortes d’articles.

A découvrir également : Comment fonctionne Zalando seconde main ?

Ce lieu est si célèbre que même Woody Allen y a tourné les séquences de son film «Midnight in Paris ». Depuis 2001, ce marché est devenu une zone protégée du patrimoine architectural, paysager et urbain.

La petite histoire derrière les puces de Saint-Ouen

À la fin du 19e siècle, des voleurs et des escrocs parcoururent les rues de Paris pour récupérer leur butin. Exaspérée, la municipalité décide de régler le problème et d’expulser tous les visiteurs indésirables hors de la capitale. Ceux-ci choisissent alors de construire leurs quartiers au nord de Paris, entre les murs de la capitale et Saint-Ouen.

A lire aussi : Retour Vinted : comment retourner un article ?

Avec le temps, cette petite agglomération grandit et se transforme peu à peu. Les cabarets typiques de la banlieue parisienne ont ouvert leurs portes, accueillant de nombreux Parisiens. Les curieux du dimanche qui aiment flâner et boire un verre dans ces bars y sont également les bienvenus.

Entre 1905 et 1914, la presse s’intéresse à ces lieux, contribuant largement à les faire connaître dans toute la capitale. C’est ainsi que quelques boutiques commencèrent à s’ouvrir, lançant un véritable commerce.

20 ans plus tard

Vingt ans plus tard, après la Première Guerre mondiale, les commerces s’installent définitivement. Les marchés aux puces Biron, Vallès, Malik et Vernaison ouvrent leurs portes. La musique afro-américaine importée arrive aux portes de Clignancourt grâce aux gitans qui y jouent de la guitare. Depuis, le jazz manouche restera profondément lié à l’identité des marchés aux puces.

Au XXe siècle

Lors de la seconde moitié du 20e siècle, les vendeurs de brocantes et d’antiquités remplacent les premiers occupants. De nouveaux s’ouvrent, chacun avec sa spécificité. Ainsi, on voyait des antiquités haut de gamme par-ci et des bibelots poussiéreux par là.

Les habitants de la capitale parisienne adorent l’ambiance populaire qui règne dans ces marchés aux Puces. En effet, on y retrouvait aussi des petits cafés, des restaurants, des rayons pour vêtements vintages.

Le marché de Clignancourt aujourd’hui

Chaque weekend, plus de 2 000 commerçants accueillent les visiteurs dans les allées du premier marché d’antiquités au monde. On y trouve du mobilier, des tapisseries, des miroirs, des lampes et de la vaisselle des XVIIIe et XIXe siècles. Vous y dénicherez aussi des œuvres d’art du XXe siècle.

Ouvert du samedi au lundi, le marché s’étend sur une superficie de sept hectares. Il est considéré comme un véritable paradis pour les accros du shopping et les amateurs de curiosités et d’objets vintages.

Dans ce marché qui réunit antiquaires, artisans et artistes, on trouve vraiment de tout, des meubles aux vêtements. Les prix sont généralement plus élevés que nécessaire, il est donc conseillé de négocier un peu avant d’acheter. Même si vous ne trouvez rien d’intéressant, vous serez tout de même heureux d’avoir respiré l’atmosphère authentique de ce marché.

Partager :