Comment travailler son teint naturellement ?

19
Partager :

Si les traitements peuvent changer le teint et renforcer les marques de fatigue, ce n’est pas une fatalité ! Apprendre à appliquer le maquillage peut aider à retrouver un visage lumineux avec une apparence plus reposée. Partons donc pour un petit cours de maquillage pour sublimer sa beauté naturelle… en toute discrétion !

1. Peau bien préparée

Quel plaisir de vous pomper, quand vous avez un petit moral et une mine grise ! Donc, pour bien préparer votre peau pour le maquillage, voici quelques conseils :

Lire également : Quel est le meilleur produit pour faire pousser les cils ?

Nettoyage et hydratation

Pour protéger la peau et favoriser la tenue d’autres produits, nous faisons une peau propre en nettoyant délicatement votre visage, puis appliquez une crème de jour hydratante, pourquoi pas notre crème visage douce 😉

A voir aussi : Comment utiliser shampoing solide?

Choisir une bonne fondation

Pour redonner un peu d’éclat à votre peau, lisse/mattifier ou même corriger les défauts de colorimétrie, la fondation du teint est un allié de taille. Il permet également au maquillage de mieux s’accrocher à la peau et s’adapte à tous les problème.

Le Conseil de la SAME

Fond de teint, BB crème, crème CC, crème DD, poudre… Difficile à trouver parmi tous ces produits ! Et en vous écoutant, il était évident que vous aviez besoin d’un produit juste pour corriger les petits problèmes de peau (rougeur, imperfections, teint terne) que vous pourriez remarquer pendant les traitements contre le cancer.

Et sachant l’importance d’un bon fond de teint, bien hydratant pour un maquillage réussi et une peau parfaitement saine, Maëla a travaillé sur la formulation d’une crème BB parfaitement adaptée à vos besoins.

Très hydratant et composé de 97% d’ingrédients d’origine naturelle, il corrige doucement vos petits imperfections pour égayer votre teint, et reflète la lumière pour égayer votre joli visage. Très léger, il n’étouffe pas votre peau et la laisse douce et souple. Nous en sommes très fiers !

Découvrez notre BB Cream 2. Comment choisir un produit parfaitement adapté pour moi ?

Quelle ombre ? Vous pouvez assurer la bonne couleur du produit en l’appliquant sur le haut de votre cou et maxillaire tout en vous exposant à la lumière du jour. La teinte doit être aussi proche que possible de la couleur naturelle de ces zones.

N’ hésitez pas à demander un échantillon pour l’essayer une fois à la maison !

Remarque : Il n’est pas recommandé de tester la couleur de votre produit en l’appliquant à la main (ou sur toute autre partie autre que le cou et le maxillaire), car la couleur de votre corps est souvent très différente de celle de votre visage.

De plus, on ne choisit pas une teinte plus foncée que sa couleur naturelle de peau pour vous donner un teint hâté car cela donnerait un effet très anormal au maquillage. Pour atteindre ces objectifs, vous pouvez utiliser un bronzant localement, ou un peu de fard à joues pour le côté « beau » (nous vous en disons un peu plus bas !)

Quels composants ? Pour choisir des produits (teint, blush, bronzer,…) avec une composition impeccable, respectueuse de votre peau, vous pouvez utiliser le site The Truth About Cosmetics et taper à tour de rôle les composants des produits que vous envisagez d’acheter. Cette plateforme offre pour chaque terme INCI (composant) une appréciation allant de « très bon » à « obsolète ». Pratique de ne pas avoir à se rappeler la (très longue) liste de produits nocifs pour la peau et la santé !

3. Comment appliquer mon teint de base ?

les doigts Sur  : Audrey Coppens, maquilleuse professionnelle nous a confié tous ses trucs et astuces pour une application parfaite : elle préconise d’utiliser ses propres mains pour appliquer le fond de teint liquide, la mousse et les crèmes teintées (BB, CC, DD) à condition, bien sûr, de les nettoyer bien au préalable.

Avant d’appliquer, réchauffez le liquide entre vos doigts afin que les pigments correspondent mieux à l’épiderme.

Ensuite, appliquez-le en une fine couche, en veillant à mettre moins de produits à la base des cheveux, des sourcils et des oreilles. Comme ça, au revoir démarcations !

Au pinceau  : Audrey précise que les pinceaux sont moins économiques car ils absorbent une grande partie du produit. Cependant, ils permettent d’obtenir un résultat plus léger et moins couvrant. Notez que, pour des raisons d’hygiène, ces instruments nécessitent un lavage quotidien.

Donc, si nous choisissons d’utiliser des pinceaux, nous les fabriquons leur petit shampooing après chaque utilisation !

Enfin, pour le fond de teint en poudre compacte ainsi que les poudres libres et minérales, un pinceau « kabuki » est très utile pour écraser les pigments sur la peau et transformer la poudre en fond de teint !

Éponge  : Tout comme les pinceaux, les éponges absorbent une partie du produit. D’un autre côté, ils sont très utiles pour obtenir un résultat très couvrant (à condition que vous tapez avec et ne pas étirer)

Il est évidemment appliqué avec beaucoup de soin afin de ne pas créer une couche visible et non naturelle du produit sur le visage. Et nous le lavons aussi, tous les jours !

Pour toutes les applications, il est idéalement placé au centre du visage (front, nez et menton), puis étirer vers l’extérieur sans ajouter de produit.

Sans oublier d’étendre le matériau sur le cou pour éviter l’effet de masque, pas très élégant !

4. La touche finale

Correct  : Pendant la chimiothérapie, les cernes et les taches peuvent pointer vers le bout de leur nez. Une petite quantité de correcteur est placée dans des endroits où vous en ressentez le besoin. Pour que le matériau soit bien recouvert, il est appliqué en tapotant doucement pour fondre naturellement avec la peau. Et il tombe bien, nous avons également développé un petit correcteur de teint pour camoufler toutes les petites imperfections, rougeurs et cernes en douceur.

Bon correctif  : Lorsque vous appliquez un fond de teint liquide, de la mousse, du bâton ou des crèmes teintées (BB, CC, DD), vous pouvez venir et fixer le tout avec une poudre translucide ou une couleur de peau. Donc, le maquillage tiendra plus longtemps.

Encore une fois, avoir une main légère pour éviter de marquer les zones de sécheresse ou appliquer uniquement sur la zone T (menton, nez et front) plus sujettes à la brillance. Vous pouvez également opter pour une poudre solaire, comme celle de SAME par exemple 😉 en dessinant un 3 du front vers vos pommettes et pommettes au menton pour donner un effet de « retour des vacances » et redonner des couleurs à votre teint !

Je vois la vie en rose  : Et enfin, nous faisons un grand sourire devant le miroir. D’abord parce que nous aimons notre réflexion et aussi parce que la petite zone incurvée des pommettes délimite l’endroit où poser un mince voile de fard à joues, indis-pensable pour avoir un bon regard ! Un peu rose pâle pour les peaux claires, une couleur pêche pour une peau plus mate et houblon ! Votre teint est coloré, unifié et rayonnant.

En bonu s : Si vous avez des joues un peu trop rondes à votre goût et que vous voulez faire ressortir vos jolies pommettes, vous pouvez également « ombrager » votre visage en utilisant une poudre légèrement plus foncée dans le creux de la joue, juste en dessous de vos pommettes. C’est l’une des techniques de contournage dont nous vous disons tous les secrets dans cet article.

Et vous ? Quels sont vos bons conseils de maquillage pour toujours avoir l’air bien ?

Partager :