E-liquide, les avis des experts

834
Partager :

La cigarette électronique constitue aujourd’hui un moyen par excellence pour se sevrer du tabac et de la nicotine. Cependant, pour une pause vaping de qualité, le choix de son e-liquide s’avère très important. Existant sous divers arômes, ce e-liquide se trouve au cœur de la vape. Pour en savoir davantage sur le sujet, découvrons ici les avis des experts.

Les critères de choix d’un e-liquide

Selon plusieurs experts, le choix d’un e-liquide doit se faire selon certains facteurs tels que :

A lire également : Trouver un cadeau qui change des cadeaux habituels

Le taux et le type de nicotine

Le taux de nicotine détermine en grande partie la sensation ressentie durant la vape. Plus ce taux est élevé, plus le hit en gorge est prononcé. Si vous êtes un petit fumeur cependant, il faudra que votre e-liquide présente une faible teneur en nicotine. Vous pourrez avec le temps augmenter la dose pour obtenir des sensations plus fortes. Quoi qu’il en soit, notons que le taux de nicotine se choisit selon ses besoins et sa sensibilité.

La composition de base de l’e-liquide

Les e-liquides sont toujours composés de deux éléments à savoir :

Lire également : Les marques françaises de vêtement pour femme

  • Le propylène glycol: il s’agit d’un support d’arômes qui intervient dans le hit que procure l’e-liquide. De fait, avec un e-liquide riche en PG, les saveurs sont plus prononcées et le hit devient plus puissant. Ce type d’e-liquide est d’ailleurs très recommandé aux vapoteurs débutants ;
  • La glycérine végétale: elle est responsable de la vapeur produite par la vape. Lorsqu’elle est fortement présente dans un e-liquide, celui-ci génère de gros nuages. Toutefois, ces types d’e-liquides sont moins savoureux que ceux ayant plus de PG.

Si vous êtes débutant, il est préférable d’opter pour un ratio PG/VG de 50/50. Cela confère un excellent équilibre pour un hit modéré. Notons néanmoins qu’il est toujours avantageux de choisir un e-liquide ayant au moins 50% de PG.

Les meilleures saveurs d’e-liquide

La saveur constitue également un facteur important dans le choix d’une e-liquide pour cigarette électronique. En effet, on distingue une large variété de saveurs. Ces dernières sont cependant classées selon quatre types d’arômes à savoir :

  • Les fruités ;
  • Les classics ;
  • Les mentholés ;
  • Les gourmands.

Les saveurs les plus recommandées pour commencer à vaper sont les fruitées et les gourmandes. Ces dernières offrent en effet un goût similaire à celui de la cigarette. Elles constituent alors un choix parfait pour un sevrage tabagique par la cigarette électronique. Mais avec le temps, elles peuvent être substituées par des e-liquides fruités.

Retenons que votre choix de saveur pour e-liquide doit se faire en fonction de vos anciennes habitudes de fumeur. Si auparavant vous fumiez de cigarettes brunes ou de tabac à rouler, portez vos choix sur un e-liquide de type classic brun. Celui-ci reproduira un goût proche. Cependant, les fumeurs de cigarettes blondes ou light devront opter pour un e-liquide de type classic blond neutre.

Les e-liquides à éviter

Soulignons tout d’abord que la vapeur d’une cigarette électronique est moins nocive que la fumée d’une cigarette classique combustible. Toutefois, il faut veiller à la composition des e-liquides pour dénicher le bon. Cela se justifie par le fait qu’il existe certaines substances nocives parfois retrouvées dans les e-liquides. Parmi ces dernières, on retrouve :

  • Le parabène ;
  • L’ambrox ;
  • L’acétoïne ;
  • Le diacétyle ;
  • L’acétylpropionyle.

Lorsque l’un de ces éléments est remarqué sur une bouteille d’e-liquide, celle-ci est à éviter. Par ailleurs, notons que les e-liquides sont fortement déconseillés aux femmes allaitantes et enceintes. C’en est de même pour celles qui présentent une certaine allergie à la nicotine.

Les effets de la nicotine sur la santé

La nicotine est l’une des composantes principales de la cigarette électronique. Cette substance est connue pour ses effets stimulants sur notre organisme, mais aussi pour son caractère addictif. Elle peut rapidement provoquer chez le vapoteur une forte dépendance physique et psychologique, ce qui n’est pas sans conséquence sur sa santé.

D’après les experts, la nicotine contenue dans les cigarettes électroniques pourrait avoir un impact néfaste sur certains aspects de notre santé. Premièrement, elle agirait comme un vasoconstricteur : cela signifie qu’elle rétrécit les vaisseaux sanguins, entraînant ainsi une augmentation du rythme cardiaque et une hausse de la tension artérielle.

Il semblerait que la nicotine puisse perturber notre sommeil en altérant nos cycles circadiens. Les personnes exposées à cette substance peuvent éprouver des difficultés à trouver le sommeil ou se réveiller régulièrement durant leur nuit.

Il faut aussi garder en tête que la consommation excessive de nicotine peut entraîner certains cas d’intoxication aiguë avec des symptômes tels que des nausées, des vomissements, des étourdissements et des maux de tête. Il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel si besoin est.

Malgré tout, cela reste une alternative efficace au tabac classique, notamment grâce aux différentes concentrations disponibles permettant de progressivement diminuer celle-ci jusqu’à atteindre 0 mg/mL.

Comment bien conserver son e-liquide pour préserver ses arômes

La qualité des arômes de votre e-liquide est primordiale si vous souhaitez profiter pleinement de votre expérience de vapotage. Pour cela, il faut le conserver dans les bonnes conditions.

Il faut garder son e-liquide à l’abri du soleil et des températures élevées. Les expositions prolongées aux rayons UV peuvent altérer la composition chimique du liquide et dénaturer ses saveurs. Il est donc préférable de stocker son flacon dans un lieu sombre, sec et frais.

Le choix du contenant peut aussi avoir une influence sur la conservation des arômes. Si possible, optez pour un flacon en verre teinté plutôt qu’en plastique : ce dernier pourrait libérer certains composants qui interagiraient avec le liquide.

Pensez à bien refermer hermétiquement votre bouteille après chaque utilisation afin d’éviter l’oxydation prématurée du produit. La durée recommandée pour conserver un e-liquide varie selon plusieurs critères, notamment sa date de fabrication ainsi que sa concentration en nicotine.

Partager :